VIDÉOS ÉTÉ 2018
 
 

 


Steve McQueen American icon (DVD)

Steve McQueen a été surnommé par le magazine Esquire comme le roi des cool. C’est vrai que cet acteur grandement estimé au firmament des stars d’Hollywood était du genre zen. Bien que la vie l’ait choyé, beauté, carrière, amours, argent, ça ne l’énervait pas. Toujours la cool attitude. Un documentaire lui est consacré coréalisé par Jon Erwin et Ben Smallbone. On découvrira un fait inattendu chez cet acteur, à savoir que c’était un grand croyant. Est-ce pour cette raison que les auteurs du film on demandé à un pasteur, Greg Laurie, grand fan de McQueen de nous le présenter. Ce dernier, au volant d’une réplique de la voiture fétiche dans le film Bullitt, nous ramène sur des lieux évocateurs de la vie de la vedette. On découvre un peu mieux cet homme qui cultivait un certain secret.





 

 


Woody le Pic  (DVD)

Le célèbre pivert du monde de l’animation est confronté à un dilemme écologique. En effet Woody  Woodpecker voit son territoire forestier menacée par les plans d’un homme qui veut prendre une énorme parcelle de boisé pour y ériger une demeure fabuleuse pour lui et les siens. Commence alors une lutte à finir entre le pic bois et ces envahisseurs. Pour ne pas gâcher votre plaisir on ne vous dévoilera pas qui remporte au final ce duel. Excellent divertissement réalisé par Alex Zamm qui mêle personnages en vrais et notre volatile en mode animation et quifera passer du bon temps autant pour les jeunes que les moins jeunes.




 

 


Breaking in (Blu-ray)

C’est un sacré thriller qui nous tient captif de la première seconde jusqu’au générique de la fin. Jugez-vous-même. Une mère (Gabrielle Union) voit ses deux enfants tenus en otages dans une maison inviolable. C’est mal compté sur cette mère qui va défendre ses petits jusqu’à ce que mort s’ensuive. Félicitons le réalisateur James McTeigue pour sa maîtrise de l’action. Une production qui magnifie les forces du bien contre celles du mal.







 

 


Le bonhomme de neige (Blu-ray)

On a choisi expressément de vous parler de ce film qui se déroule en hiver pour vous faire oublier un peu la canicule existante. En somme c’est une chasse à l’homme d’un tueur à l’occasion d’une première chute de neige. C’est un classique du genre basé d’après un roman de Michael Fassbender réalisé avec brio par Tomas Alfredson qui voit un enquêteur épaulée par une recrue, qui doit élucider un meurtre crapuleux dont il soupçonne que l’auteur du crime serait en réalité un tueur en série. Et on joue contre la montre afin de stopper les sombres desseins de l’assassin.





 

 


Thank you for your service (Blu-ray)

Le titre est très ironique. Car c’est le genre de remerciement que vous décerne l’armée après être revenu du combat, sans se soucier des conséquences que ceux-ci ont eu sur votre existence. Basé sur un livre à succès du journaliste David Finker il est question du syndrome post-traumatique au lendemain de la confrontation avec la mort en direct en zone de guerre. Ici il est fait référence aux soldats américains revenus ébranlés d’Irak ou d’Afghanistan. Ce film de Jason Dean Hall a toute la facture d’un documentaire car appuyé sur des faits réels. Un vibrant plaidoyer sur l’inutilité des guerres.





 

 


Les heures sombres (Blu-ray)

S’il est une performance d’acteur à citer, c’est bien celle de Gary Oldman qui avait tout un contrat sur le dos, à savoir d’enfiler les chaussures de Winston Churchill. Eh bien c’est une réussite totale, tant au plan de la transformation physique qui était déjà en soi une gageure, mais au niveau du jeu, où l’acteur rend à merveille le caractère bougon du vieux lion britannique. On centre l’histoire au moment où impopulaire, il se verra malgré tout confier le mandat par le roi qui le détestait, de devenir premier ministre à 65 ans. Surtout parce qu’on voyait le seul en lui, vu son tempérament, être capable de défier le démon incarné par Hitler. Un très beau cours d’histoire qui montre qu’avec ce la volonté tout est possible. Le problème avec ce fil c’est qu’il est trop court.





 

 


L’affaire Roman J. (Blu-ray)

Tourné par Dan Gilroy ça raconte l’histoire d’un membre du Barreau de Los Angeles (Denzel Washington) qui n se remet que difficilement du décès de celui qu’il considérait comme son maître à penser. Le dauphin qui s’est spécialisé dans les droits humains va trouver une alliée en la matière. Mais dans cette parodie de justice qu’est devenu le tribunal il va perdre confiance dans le système et se remettre sérieusement en question. De par son sujet, ce film plaira à tous les juristes et à ceux qui militent pour les droits de l’Homme.




 

 


Seuls les braves (Blu-ray)

On ne peut pas avoir film plus d’actualité avec ces immenses brasiers qui déciment présentement la Californie. Cette fois on se transporte en Arizona, état qui voit chaque année des hectares de forêts dévastés par de gros incendies. Sauf que celui-là est le plus énorme brasier jamais rencontré. Et il y a un sapeur pompier (Josh Brolin) qui aimerait bien se mesurer à ce monstre. Sauf qu’il n’a pas cette certification particulière pour aller combattre ce type d’incendie. Il parviendra à l’obtenir et va aller défier les flammes qui ravagent à une vitesse fulgurante. Dans le genre film catastrophe, cette production de Joseph Kosinsky réussit son pari. Car on se demande tout au long si les pompiers sortiront vainqueur de ce duel effrayant.







 

 


La vérité sur l’affaire Spell (Blu-ray)

Nous sommes à l’époque du début de la Seconde guerre mondiale et au Connecticut. Un avocat est dépêché dans cet état pour se porter à la défense d’un noir accusé doublement d’agression sexuelle et de tentative de meurtre. Autant dire que c’est foutu pour ce dernier dans cet état comme bien d’autres, gangrené par le racisme virulent. Le juriste, véritable défenseur de la veuve et de l’orphelin, va prendre la chose à cœur et se faire seconder par un novice en droit, un jeune juif, qui n’a jamais encore plaidé. Ce tandem va redoubler d’efforts pour vaincre les préjugés ambiants et que son client puisse avoir droit à une défense pleine et entière. C’est quasi un thriller qui se déguste. Et à l’heure où le ségrégationnisme régnait en maître chez nos voisins, quelle civilisation laide que celle de l’Amérique. Chapeau au réalisateur Reginald Hudlin qui restitue cette sale époque.





 

 


A travers l’univers (Ultra HD)

C’est un film musical sortie pour la première fois en 2007 et qui raconte le destin d’un couple de jeunes amoureux à l’époque des sixties. C’est surtout un prétexte pour magnifier les chansons des Beatles car on n’entend que celles-ci, 33 au total, tout au long du déroulement de l’histoire. Il est ressorti en format Ultra HD où on a retravaillé complètement l’image et la bande son. Aux inconditionnels des Fab Four.





 

 


Mary et la fleur de la sorcière (Blu-ray)

Il était une fois une petite fille qui ia séjourner au manoir de sa grande tante. Dans la forêt voisine elle apercevra une fleur étrange que l’on nomme « La fleur de la sorcière » et qui a la particularité de ne pousser qu’à toutes les sept ans. Elle va cueillir cette plante qui va lui conférer le temps d’une journée des pouvoirs particuliers. Ce film d’animation japonais de Hiromasa Yonebayashi est une transposition graphique d’un manga. Et en même temps le côté magique de la chose, car la fillette va se retrouver transposer dans une école de magie, a un petit côté Harry Potter. Mignon comme tout.





 

 


Tremors a cold day in hell (Blu-ray)

Qu’on ne se méprenne point , cette production n’est nullement le 6èeme opus de la série Tremors. Cette science-fiction réussie de Don Michael Paul et mettant en vedette Michael Gross, Jamie Kennedy et Tanya van Graan est comme un hors-série. L’équipe des protagonistes est en quête d’une station de recherche et rapidement, car on veut empêcher que les redoutables Graboids ne viennent sur Terre et dévorent les humains…Brrr!




 

 


Elance toi et danse (DVD)

C’est un fil musical se déroulant à Atlanta et où une jeune fille ambitieuse, rêve de décrocher une bourse d’études pour danseurs professionnels. En prévision du concours elle va monter une chorégraphie époustouflante inspirée des artistes hip-hop qu’elle croise dans son quartier. Le réalisateur Bill Woodruff n’a rien ménagé pour que l’action soit constante. Un film qui se regarde en tapant des mains. Et chapeau aux acteurs principaux Teyana Taylor et Bryshere Y. Grey qui se donnent à fond pour notre plus grand divertissement.







 

 


Le fil caché (Blu-ray)

Daniel Day Lewis a dit qu’avec ce film, que ce serait sa dernière apparition au cinéma. En tout cas, sa sortie du septième art aura été faite dans un chic absolu, puisqu’il incarne un couturier britannique en vogue dans les années 50 qui dispose d’une clientèle de l’establishment. C’est à sa façon un être psycho rigide qui ne veut en rien que l’on bouscule ses habitudes. Pour son malheur il s’amourachera d’une serveuse de restaurant dont il fera sa muse. Mais celle-ci bousculera comme jamais ses habitudes si bien ancrées. Dans son rôle, l’acteur joue très bien car on se prend à détester ce qu’il est tellement il est suffisant.





 

 


Des extraterrestres ont mangé mes devoirs (DVD)

Comme scénario, plus gros que ça tu meurs. En effet, c’est un microscopique vaisseau spatial qui va passer par une fenêtre, pour atterrir sur des travaux d’étudiants. Les visiteurs de l’espace sont assez sympathiques. On apprendra qu’il existe par contre un vilain qui a pris la peau d’une des personnes de l’entourage des étudiants. Qu’il faut débusquer car il pourrait menacer notre existence de terriens. De la grosse ficelle, mais on rit beaucoup car c’est assez enfantin. Si on a accepté la convention proposée on est sûr de passer un bon moment. Parmi le casting de ce fil signé Sean McNamara on trouve nul autre que notre compatriote William Shatner.





 

 


Pur sang (Blu-ray)

Ce sont des amies qui ne se sont plus vues depuis belle lurette et qui vont renouer adolescentes. Le temps à fait son œuvre. La première est de la bonne bourgeoisie et sa personnalité policée, tandis que l’autre est la rébellion incarnée. Tout devrait les séparer sinon que la seconde est ravie que son amie s’en prenne à son beau-père qu’elle ne peut plus piffer. Elles vont concocter tout un plan grâce à l’aide d’un tiers. Ce thriller exacerbe la notion d’amitié portée à son plus haut niveau. Réalisation Cory Finley avec en vedettes Olivia Cooke et Anya Taylor-Joy.





 

 


Proud Mary (Blu-ray)

C’est le thème de la reconversion qui est exploitée ici. C’est l’histoire d’une tueuse à gages (qui a dit que les femmes sont douces ?) jouée divinement par Taraji P. Henson dont la route va croiser un jour celle d’un jeune garçon avec pour effet que la criminelle va se découvrir un instinct maternel. Ah la fameuse horloge biologique. Ce film a le mérite de nous dérouter totalement. Et comme action il en pleut pour notre plus grand divertissement.




 

 


Film stars, don’t die in Liverpool (DVD)

Un film enjoué un vendredi soir, ça ne peut pas faire de tort. Surtout s’il met en scène une femme cougar et actrice excentrique incarnée par Annette Bening et qui se lie avec un monsieur nommé Turner. Et on voit évoluer cette relation, tout sauf reposante. Cette production britannique porte la signature de l’habile Paul McGuigan.







 

 


Cinquante nuances plus claires (Blu-ray)

C’est la suite de 50 ans nuances de gris, tiré de ce roman érotico SM chic qui nous fait voir ce couple de Christian le dominateur et Ana la soumise. Dans ce second chapitre, ils sont maintenant mariés. Et il n’y a rien de pire pour la vie conjugale que le quotidien. Des nuages vont s’amonceler sur ce couple à peine marié. Comment vont-ils se sortir de cette impasse ? On vous le liasse le découvrir. Ce film avec Dakota Johnson et Christian Dorman on aime ou on déteste.





 

 


Upgrade (Blu-ray)

Les films de science-fiction originaires de l’Australie sont plutôt rares. Assez pour qu’on ne rate pas l’occasion de vous parler de celui-ci de Leigh Whannell. Et dont on pourrait dire qu’il est une variatio9n sur le thème que la vengeance est un plat qui se mange froid. Jugez vous-même. Au point de départ c’est un couple homme femme qui sera victime d’une sauvage agression. Elle, y laissera sa vie tandis que lui demeurera paralysé. Un jour, un inventeur richissime va demander à ce que ce dernier qu’il puisse servir de cobaye pour un médicament expérimental qui va lui permettre de décupler ses forces. Et ça va marcher. A telle enseigne, que reprogrammé, l’homme doté d’un corps formaté pour plus de puissance, va tenter de retrouver les agresseurs et les faire expier. Oh là, là!





 

 


Vérité ou conséquence de Bloomhouse (Blu-ray)

Le réalisateur Jeff Wadlow a bien réussi son pari de nous faire peur avec son film d’épouvante, qui raconte l’équipée d’une étudiante, Olivia et ses camarades de classe en congé scolaire. Qui vont profiter de cette pause académique pour se rendre au Mexique. Sur place ils font la connaissance d’un inconnu qui les traîne jusqu’à une église abandonnée où on se met à jouer alors au jeu de Vérité ou conséquence. Revenu aux États-Unis, le jeu ne se terminera pas là et se poursuivra sous une forme angoissante avec menace de mort si on défie les règles du jeu. Suspense de bout en bout.





 

 


Otages à Entebbe (Blu-ray)

La prise d’otage à l’aéroport d’Entebbe en Ouganda en juillet 1976 demeurera tristement célèbre dans les annales du terrorisme. On se souviendra que des émissaires résolus du Front de libération populaire de la Palestine, s’emparait d’un avion à Paris pour le diriger vers l’aéroport en question. Des 246 passagers et 12 membres d’équipage on en garda 53. Et ceux-ci furent soumis à une terreur extrême, car les ravisseurs promettaient de tuer, tenez-vous bien, deux enfants aux vingt-quatre heures si on ne se rendait pas à leurs demandes de libérer des prisonniers pro-palestinien. Les forces de l’ordre n’eurent d’autre choix que de prendre d’assaut l’avion. Un film qui a valeur de documentaire et rondement mené par le réalisateur José Padiha.




 

 


Paul apôtre du Christ (Blu-ray)

Si vous aimez les films bibliques vous serez comblés au-delà de toute espérance avec cette production de Andrew Hyatt et mettant en vedette James Faulkner dans le rôle de l’apôtre connu pour sa misogynie et Jim Caviezel qui reprend du service dans la peau du Christ après l’avoir brillamment joué dans ce film culte de Mel Gibson et sa célèbre et interminable scène de flagellation. Ici l’apôtre se trouve dans les geôles de Néron et se remémore des épisodes de sa vie chrétienne et de sa rencontre avec le Fils de Dieu.







 

 


Contrôle parental (Blu-ray)

Nous sommes dans une pure comédie à l’américaine, sans doute commandée par des républicains, car le thème est puritain. En effet, à l’ère numérique, des parents découvrent avec horreur que leurs trois filles ont pactisé pour perdre leur virginité lors de la soirée de leur bal de graduation. Oh misère! Vous voyez tout de suite le genre. Signé Kay Cannon.





 

 


Rives du Pacifique (Blu-ray)

La première mouture de Rives du Pacifique avait été réalisé vous vous en rappelez par Guillerom del Toro. La suite intitulé Uprising est tournée par Steven S. DeKnigh. Comme c’est une histoire de type fantasy avec autant d’aventures recoupées, on reprendra ici et exceptionnellement le communiqué de Universal qui démêle le tout.
Le conflit planétaire qui oppose les Kaiju, créatures extraterrestres, aux Jaegers, robots géants pilotés par des humains, n’était que la première vague d’une attaque massive contre l’Humanité.
Jake Pentecost, un jeune pilote de Jaeger prometteur dont le célèbre père a sacrifié sa vie pour sauver l’Humanité des monstrueux Kaiju a depuis abandonné son entraînement et s’est retrouvé pris dans l’engrenage du milieu criminel.
Mais lorsqu’une menace, encore plus irrésistible que la précédente, se répand dans les villes et met le monde à feu et à sang, Jake obtient une dernière chance de perpétuer la légende de son père aux côtés de sa sœur, Mako Mori – qui guide une courageuse génération de pilotes ayant grandi dans l’ombre de la guerre. Alors qu’ils sont en quête de justice pour leurs camarades tombés au combat, leur unique espoir est de s’allier dans un soulèvement général contre la menace des Kaiju. Jake est rejoint par son rival, le talentueux pilote Lambert et par Amara, une hackeuse de Jaeger âgée de 15 ans, les héros du Corps de Défense du Pan Pacific devenant la seule famille qui lui reste.
S’alliant pour devenir la plus grande force de défense que la Terre n’ait jamais connue, ils vont paver un chemin vers une extraordinaire nouvelle aventure.





 

 


Mamma Mia (Blu-ray)

Que le temps passe. Ça fait dix ans cette année que sortait sur les écrans Mamma Mia avec Meryl Streep, Amanda Seyfried et Pierce Brosnan. Pour souligner cette commémoration on a restauré le tout en formant Blu-ray. L’histoire se déroule en Grèce un an avant le nouveau millénaire. Une femme tient un hôtel. Sa fille s’apprête à se marier. Et comme cette dernière ignore tout de son père, elle envoie trois missives à trois hommes qui vont se pointer. D’où des situations basées sur des réminiscences. Une comédie romantique très légère comme de raison.





 

 


Will & Grace (DVD)

On relance cette histoire qui avait cartonné en son temps avec ce duo qui cohabite ensemble, lui avocat gay et elle, décoratrice d’intérieur. Ils s’entendent à merveille. Mais leur sérénité est bientôt rompue par l’arrivée d’amis envahissants. On pense à Sartre qui disait justement que l’enfer c’est les autres…





 

 


Dinosaurs ruled the earth (4K)

Cococorico! Ça fait un quart de siècle que Steven Spielberg nous effraie avec son gros tyrannosaure Rex. Et pour ce vingt-cinquième anniversaire de sa première sortie sur écran nous avons droit à une version remontée en format 4K. Les dents de la bête nous paraissent encore plus terrifiantes. Pour le reste vous connaissez l’histoire mieux que nous. Dans son genre ce film est devenu culte un peu comme la toute première apparition de Godzilla.





 

 


Une femme fantastique (Blu-ray)

Un magnifique drame psychologique de Sebastian Lelio, coproduction du Chili , de l’Espagne et des États-Unis. Elle s’appelle Marina et lui Orlando. Ils forment un beau couple. Lui a vingt de plus qu’elle et il subit les brimades de sa famille qui ne peut piffer sa douce. Quand il mourra, la compagne éplorée par le deuil devra en outre affronter l’hostilité de sa « belle-famille ». La finale de cette histoire rappelle que ce qui ne tue pas, rend plus fort.





 

 


Bonne fête encore! (Blu-ray)

C’est une fiction dramatique. Une jeune universitaire qui a passablement fêtée la veille n’est pas très enclin à célébrer son anniversaire. Elle fait ce qui est à faire et se rend à une petite surboum organisée pour elle. Chemin faisant elle va croiser la route d’un tueur fou qui va la poignarder à mort. L’étrangeté de la chose c’est qu’elle va revenir dans le monde des vivants pour revivre à nouveau à chaque fois son attentat. Une sorte d’immortalité trouble. Une réalisation habile de Christopher Landon avec dans le rôle principal Jessica Rothe.





 

 


Extraordinary (DVD)

Ce film est presque une biopic car il raconte les démarches entreprises par le marathonien et professeur David Horton pour donner un second souffle à son union avec son épouse Nancy. Le rôle est joué par Leland Klassen, excellent au demeurant. Réalisé par Scotty Curlee il a été souvent présenté aux États-Unis suivi d’une réflexion de groupe avec les spectateurs sur le mariage et les défis qu’il représente.




 

 


The stolen (Blu-ray)

L’intrigue se passe en Nouvelle-Zélande en 1860. C’est une britannique qui y vit (Alice Eve) et qui s’adapte mal à son nouvel environnement. D’autant qu’un malheur s’ajoute. En effet, son jeune enfant sera kidnappé par des intrus. C’est l’affolement. Heureusement, une note anonyme qui lui parvient, indique que l’enfant est toujours en vie. Et comme il y a un indice d’attaché, elle va partir en direction du village possible. Et pour ce faire elle va emprunter un chariot plein de prostituées à bord. La randonnée sera assez épique. Voilà une sorte de western néo-zélandais bien mené.







 

 


Fabriqué en Amérique (Blu-ray)

On a davantage de plaisir quand on sait que ce film est basé sur une histoire tout ce qu’il y a de plus authentique, celle du pilote Barry Seal rocambolesque au possible avec Tom Cruise qui l’incarne à merveille. Le gars, va se voir confié par la CIA une mission périlleuse, une des plus importantes menée par la célèbre agence de renseignement dans l’histoire des États-Unis. Peut-on vous dire que l’acteur se livre à des cascades innombrables qui ne vous laissent aucun répit. De l’action à la tonne. Mais dans le genre c’est impeccable.





 

 


Victoria & Abdul

Que de charme dans cette production basée sur un fait historique réel, la relation improbable mais vraie entre la reine Victoria et son serviteur hindoue prénommé Abdul. On a beaucoup épilogué sur le degré de tendresse entre ces deux là. L’Impératrice en fin de règne s’était beaucoup ennuyée au cours du veuvage de son regretté prince Albert.  Elle jeta donc son dévolu sur son dévoué serviteur. Judi Dench à qui on ne donnera aucune leçon d’actrice s’investie totalement dans son rôle de majesté. C’est un film absolument délicieux qui nous fait vite oublier les vicissitudes de l’existence.





 

 


The defiant ones (Blu-ray)

C’est un documentaire autour de plusieurs événements s’échelonnant sur quatre dernières décennies, le film raconte l’étrange et inimaginable collaboration entre Jimmy Lovine et Dr.Dre. A travers leur appropriation de la culture contemporaine, cette surprenante collaboration a pris naissance  aussi bien dans les studios d’enregistrements que dans des lieux tels les tribunaux, les entreprises et les foyers les plus modestes.





 

 


Notorious (DVD)

Un autre documentaire, cette fois sur le boxeur irlandais Conor McGregor qui, né dans un quartier plus que modeste, va finir par atteindre les cimes de son art avec des revenus la clé qui atteignent maintenant les sept chiffres. La production reprend le parcours atypique de ce grand sportif et on ne manque pas d’évoquer bien sûr ce combat mémorable contre Floyd Mayweather. Un très bel hommage.




 

 


Birth of the dragon (Blu-ray)

Voici un film biographique du maître célébrissime des arts martiaux Bruce Lee qu’incarne admirablement Philip Ng. On se transporte dans le San Francisco de 1964 où le jeune Lee enseigne le Kung Fu mais avec une méthode bien à lui qui irrite les bonzes du domaine. Pour le défier on va lui envoyer dans les pattes un redoutable maître shaolin, un affrontement de légende qui consacrera Lee. Avec le Kung Fu on appréciera ce qui devient de véritables chorégraphies.







 

 


Blonde atomic (Blu-ray)

Si vous êtes des fans de Charlize Theron vous allez la trouver sublime dans ce film où elle prend la peau d’une agente du renseignement britannique que l’on débarque à Berlin où le climat est assez pourri avec des espions soviétiques prêts à tout. Le réalisateur David Leitch a réussi à tourner des scènes de combat où l’actrice déploie sauvagerie et sensualité. Il y a fort à parier que ce personnage de dominatrice aura des suites.





 

 


Détestable M013

Ce film d’animation où un personnage nommé Gru qui ne le savait pas encore jusqu’à hier, apprend qu’il a un frère jumeau qui a pour nom Dru. Personne ne lui en avait soufflé mot. Le premier partira donc à la rencontre du second. La gémellité peut parfois prendre des chemins ardus. Ils finiront par devenir inséparables, l’un apprenant à l’autre des trucs essentiels pour survivre ici bas et défier l’adversité. Ce pur divertissement qui plaira même à des adultes est doublé par d’excellents comédiens dont le non moindre Gad Elmaleh.





 

 


Billy Connolly high horse tour live (DVD)

L’acteur, compositeur et humoriste écossais Billy Connolly nous livre un de ses spectacles de stand-up comic capté en tournée. Ceux qui ne le connaisse pas encore découvriront un artiste accompli côté humour qui est en parfaite maîtrise de lui-même et qui base tout son show sur ses anecdotes de vie personnelle, accordant beaucoup d’importance à son état de santé, lui atteint de Parkinson et survivant du cancer de la prostate. En passant il ouvre son spectacle en faisant une fine fleur à Montréal et se moque avec un brin de tendresse du comportement des écossais. Plus humain que ça tu meurs.





 

 


Rock Dog (Blu-ray)

Si vous aimez les petits canins, vous allez adorer ceux qui figurent dans ce film d’animation en coproduction Chine-USA. Réalisé par Ash Brannon on fait connaissance avec Bodi, un gentil chien qui un jour voit tomber devant lui un appareil de radio qui va transformer sa vie. En effet, c’est déterminé il va devenir un star du rock. Attendez de voir le chemin qui sera le sien pour y parvenir.




 

 


Vacances  autour du monde (DVD)

Un autre film d’animation lui aussi très réussi Vacances atour du monde où, c’est vraiment surréaliste, un biscuit nommé « Kooky » est malgré lui impliqué dans un vol de diamants. Sa réputation s’en ttrouve de fait entaché. Ses amis très proches les « Shoppies » vont parcourir les quatre coins de la planète pour retrouver le fameux trésor et le rendre à son propriétaire. Le titre est trompeur, car c’est loin d’être une sinécure ce grand voyage où le temps est compté. Ce film gardera vos petits, bien sagement assis devant l’écran, garanti.








 

 


Justice (Blu-ray)

On dirait qu’Hollywood s’est remis à la production d’un genre délaissé, le western. Et c’est avec grand plaisir que nous voyons ce film de Richard Gabai mettant en vedette Nathan Parsons, Jamie Lynn Sigler et Stephen Lang. C’est l’histoire d’un sheriff qui a eu la douleur de voir son frangin assassiné et qui va prendre sa revanche en tant que justicier. Pendant ce temps, il mène une lutte acharnée au maire corrompu du bled où il se trouve.  Le style est très classique mais on adore car ici on fait l’apologie de la virilité, loin, même très loin des hommes roses du cinéma actuel.






ARTICLES VIDÉOS ANTÉRIEURES :

2017 :



2016 :


2015 :