- VIDÉOS AVRIL -
 
 

 


La grande barrière de corail (DVD)


Si vous êtes blasé et semblé revenir de tout, alors nous vous invitons fortement à regarder ce documentaire de la BBC qui nous dit tout en superbes images et en narration sur la grande barrière de corail qui se trouve au large du Queensland en Australie. C’est le plus grand récif coralien au monde, constitué de milliards de minuscules organismes qui s’étend sur 2600 kilomètres en longueur pour, tenez-vous bien, 344,400 kilomètres carré. C’est éblouissant. Et la caméra va chercher des images saisissantes. Ce qui augmente du coup notre préoccupation pour la préservation de tels magnifiques écosystèmes.



 

 


Mémoires vives saison 2 (DVD)


C’est une de vos téléséries favorite, alors sachez que l’intégrale de la deuxième saison est maintenant en vente en coffret. Mémoires vives qui donne son titre à cette émission à succès de Radio-Canada, est une fondation venant en aide aux proches de personnes disparues et fondée par Francine et Jacques les fondateurs qui vont se revoir après leur divorce qui remonte à vingt-neuf ans, ce dernier recevant une distinction pour ses bons offices. Ce téléroman a ceci de distinctif qu’il est axé sur des couples, des familles qui sont tous et toutes confrontés à des événements du passé.



 

 


Home sweet hell (DVD)


Ceux qui ont gardé un souvenir impérissable de “fatal attraction” vont se délecter avec cette comédie dramatique d’Anthony Burns avec un duo de choc mettant en vedettes Katherine Heigl et Patrick Wilson. C’est un homme d’affaires à qui tout a réussi. Mais la seule ombre au tableau est sa conjointe qui est une psycho rigide qui est une obsédée du contrôle et qui veut mettre à sa main son homme. Messieurs, vous allez bénir le ciel de ne pas avoir une telle mégère dans votre existence.



 

 


Sommeil d’hiver (Blu-ray)


C’est une coproduction turque, française et allemande et un drame signé Nuri Bulge Ceylan avec un casting pour majorité turque. C’est l’histoire d’un tenancier d’hôtel en Anatolie, comédien retraité. Qui se la coule douce en écrivant pour un journal. Sa sœur s’ennuie à périr et sa jeune épouse s’étourdit en œuvres caritatives elle aussi pour tromper l’ennuie. Ce pourrait être une petite vie peinarde pour lui, si ce n’est qu’un jour, une pierre va venir fracasser la vitre de sa voiture. Comme quoi la vie n’est pas toujours un fleuve tranquille. Ça se regarde très bien et les acteurs sont d’un naturel confondant.



 

 


Le fils adoptif (Blu-ray)


Ce film pourrait porter le titre de « retour d’ascenseur ». en fait c’est un film de gangsters…australien. C’est un jeune de 19 ans incarné par Brenton Thwaites qui se trouve en prison pour un menu larcin. La tôle c’est un monde dur et il va devoir avoir besoin d’un protecteur, joué par Ewan McGregor. Cette protection se paie. Car à sa sortie, le jeunot doit ourdir un plan pour faire faire évader son mentor. En échange de quoi, comme récompense, le junior sera admis dans le gang du sénior et on orchestre alors un très gros braquage. Beaucoup d’action évidemment. Pop corn requis et bonne bière fraîche.



 

 


Les yeux jaunes des crocodiles (DVD)

C’est une comédie dramatique d’après le roman de Katherine Pancol mettant en scène deux pointures comme vedettes, à savoir Julie Depardieu et Emmanuelle Béart. Qui incarnent deux sœurs. La première Joséphine, une monoparentale universitaire prise avec deux filles à élever et sa sœur Iris, jeune bourgeoise entreprise par l’ennui. Il va arriver ceci que la seconde écrivant un roman ayant pour thème le Moyen Âge, va offrir la propriété intellectuelle de son livre à sa sœur. Mais pour son malheur il va arriver que le livre connaîtra un immense succès. Oh, là là! pour l’ego de la samaritaine. C’est signé Cécile Telerman. De quoi passer un joli moment.



 

 


Gemma Bovery (DVD)


Ici Fabrice Lucchini est en terrain familier lorsqu’il s’agit de mettre en valeur la culture classique. Heureusement, bien dirigé par Anne fontaine il n’en fait pas une tonne. Il joue le rôle d’un boulanger d’un petit bled en Normandie qui voit un jour débarquer un couple de voisin anglais. La jeune femme du couple se nomme Gemma Bovery qui rappelle au lettré l’héroïne du roman de Flaubert. Or soudainement il devient obnubilé à l’idée que cette voisine ayant un peu les comportements du personnage littéraire ne connaisse la même fin. Il se met donc en tête de vouloir la protéger. Ça devient un peu obsessionnel. Saluons le jeu de sa partenaire Gemma Arterton craquante en ingénue.



 

 


Annie (Blu-ray)

Ce classique avec en têtes d’affiche Quvenzhane Wallis, Jamie Foxx et Cameron Diaz nous touche toujours avec cette histoire de cette Annie, pauvre orpheline noire de New York placée dans une famille d’accueil avec une mère d’accueil cupide comme ce n’est pas permis. Il arrivera pour le bonheur de petite qu’elle tombera sous le regard d’un homme d’affaire prospère qui ambitionne la conquête de la mairie. Il va prendre en charge Annie pour redorer son blason. Cependant le pouvoir à sa portée, les réels parents vont surgir. La fillette se trouve dès lors confrontée à un choix déchirant.



 

 


To write love on her arms (DVD)


Ce biopic de Nathan Frankowski n’est pas du genre que l’on regarde en avalant des popcorn le vendredi soir. C’est assez dur merci puisque c’est la traversée du désert de l’auteure Renée Yohe qui lutte contre sa consommation de drogues et ses dépressions. Heureusement elle va s’en sortir. C’est superbement joué et avec justesse par Kat Dennings. Heureusement, car le sujet aurait pu vite tourner au mélodrame. Ce film a le mérite de donner de l’espoir à ceux qui sont confrontés aux mêmes problèmes.



 

 


Diplomatie (DVD)


Nous recommandons hautement ce film qui tient en haleine du début à la fin car il a pour sujet rien de moins que la destruction totale de Paris. C’est une histoire authentique de la Seconde guerre mondiale alors qu’Hitler ordonna de réduire la capitale française en France. Apprenant la chose un diplomate (André Dussolier) fera le siège du commandant militaire de Paris (Niels Arestrup) pour qu’il ne donne pas suite à ce funeste projet. Il y parviendra, mais au prix de quelles tensions. D’abord interprété au théâtre, c’est un duel d’acteurs au sommet de leur art. Et avec à la manivelle, Volker Schlöndorff.




ARTICLES VIDÉOS ANTÉRIEURES


2015 : mars