- LIVRES DÉCEMBRE 2016 -
 
 


 


Musulmans de France, diviser pour régner

Gilles Kepel fait autorité en ce qui a trait à la mouvance islamiste à titre de directeur de la chaire Moyen-Orient Méditerranée à l’École normale supérieure et professeur à Sciences Po. Il chronique aussi sur France Culture. Et c’est en marge de ces chroniques, que l’auteur à qui l’on doit « Terreur dans l’Hexagone, Genèse du djihad français, publie La fracture.  Qui explique en somme que les extrémistes islamiques en même temps qu’ils exhortent la communauté musulmane de France de joindre leur rang, de créer de la division, la fameuse fracture dont il est question et pour laquelle les politiciens sont tombés dans la marmite. L’islamophobie est un thème récupéré par chaque camp et expliqué dans ces pages éclairantes.

La fracture. Gilles Kepel. Gallimard 275p.   


 


 


Le Québec a son Gault & Millau

Les restaurateurs du Québec n’ont qu’a bien se tenir, le guide Gault & Millau à ses dépisteurs qui sillonnent la Province afin d’identifier les tables qui en valent la peine. Ce qui donne la première édition en date pour l’année 2017. Ce sont donc 250 établissements qui sont décrit et appréciés distinctement. Ça devait en être ainsi un jour ou l’autre, car le Québec et surtout Montréal, possède une diversité incroyable de bons restaurants qui subit les influences de la présence des communautés culturelles. Les nominés ont toutes les raisons d’être fiers de cette visibilité additionnelle.

Gault&Millau, le Québec 2017.


 


 


Les grandes déclarations de Simone Veil

Les paroles passent les écrits restent. Heureusement. Et dans le cas de Simone Veil ils sont nombreux et sont les grands témoignages de ses nombreux engagements. Chez Bayard on a eu l’heureuse initiative de rassembler les plus importantes de ses interventions publiques et écrites. Celle à qui ont doit la légalisation de l’avortement en France s’est exprimée sur une foule de sujets. Et comme elle était une intelligence vive, on peut apprécier la largeur de vue dont elle faisait preuve. Entre autres réflexions, elle comparait dans le monde du travail et socialement le cas des femmes françaises à celui des immigrants, totalement exploitées. Juive, elle aura connu la Shoah dans sa chair et en restera marquée à jamais et l’évoque dans bien des passages de ses allocutions. Globalement elle se range parmi les grands humanistes qui ont milité pour l’égalité des droits pour tous. Juriste en renom, elle n’aura de cesse de dénoncer les iniquités. C’est un beau tribut que sa parole soit ainsi pérennisée.

Les discours d’une vie. Simone Veil. Bayard 467p.    
www.bayard-editions.com


 


 


Tourisme sur la côte ouest nord-américaine

Les touristes en panne d’imagination sont invités à considérer des séjours sur la côte ouest américaine qui ne manquent pas d’attraits si on en juge ce guide Hours États-Unis et Canada Ouest qui explore à partir du sud des États-Unis jusqu’à la Colombie-Britannique. Et on vous prend littéralement par la main en vous organisant un semainier pour chaque jour. Les auteurs en collectif se sont arrangés pour que vous ne demeuriez jamais inoccupés.

Hours États-Unis et Canada Ouest. Collectif. Taschen 285p.   


 


 


L’innovation dans tous ses états

L’innovation pour les nuls cosignés par MM. Pierre d’Huy et Jérôme Lafon deux consultants et enseignants en management de l’innovation qui, s’ils sont peut-être hermétiques en salle de cours côté enseignement supérieur, se montrent totalement vulgarisateurs dans L’innovation pour les nuls dernier opus en date de la célèbre collection à la jaquette en jaune et noir chez First. D’entrée de jeu, les théoriciens rappellent que jadis, l’innovation venait d’un besoin, alors qu’il est aujourd’hui la norme en perpétuel mouvement, cette performance qui parfois pose problème à ceux qui seraient séduits par l’immobilisme. De nos jours, l’innovation devance la demande et la crée ensuite. Ils ont rédigés ici ce qui est déjà considéré comme LE livre de référence du domaine. En quoi on doit innover et de quelle manière ? Cet ouvrage didactique et rigoureux tout de même fait la somme des connaissances en la matière.

L’innovation pour les nuls. Pierre d’Huy et Jérôme Lafon. First 435p.   www.pourlesnuls.fr


 


 


De quoi organiser un joli party pour les jeunes

Il se présente comme un grand album. Ma pyjama party va résoudre bien des casse-têtes pour tous ceux et celles, ont pensent aux parents qui s’apprêtent à recevoir les amis de votre chérubin. Dans ces pages on va trouver de quoi faire un masque, des suggestions de recettes, des nœuds papillons fantaisistes etc. De quoi faire la fête tout en couleur et qui agrémentera la petite réception. Les enfants adoreront.

Ma pyjama party. Fleurus.     www.fleuruseditions.com


 






 


Le coin santé physique et psychique

Il ya pléthore de livres sur les anges que si on persistait à voir dans cet intérêt un phénomène marginalisée, détrompons-nous. Il y a de quoi troubler. Mais les anges dont nous parle cette fois Lucinda M. Gabriel ingénieure au civil et médium, ce sont nos êtres chers avec qui on voudraient entrer en communication. Celle qui a étudié entre autres avec la célèbre Doreen Virtue spécialiste des anges et Lisa Williaws toute aussi renommée mais comme médium, nous livre les clés de cette communication bien spéciale dans Nos anges au ciel chez Le Dauphin Blanc.

Chez Québec-Livres un livre très instructif sur les pouvoirs d’intercession et de guérison chez les saints du calendrier catholique. Il y a avait dans le rituel catholique des sortes de croyances réelles ou non selon qu’un saint pouvait nous venir en aide, nous protéger, comme Saint-Christophe…patron des automobilistes ou bien Saint-Jude celui des causes désespérées dont on affichait les effigies dans les pare-brise des voitures. Caroline Gauthier nous fait revivre tout ce patrimoine. Avec le temps, l’Église a retiré des noms au répertoire, pour cause de manque de crédibilité. Mais il en reste un bon nom que l’on va découvrir dans Les saints protecteurs et guérisseurs. C’est tout un patrimoine chrétien qui revit sous nos yeux.

Les deux titres qui suivent sont publiés ar le CHU Sainte-Justine et sont destinés à la compréhension de la psychologie des touts petits. D’abord la psychologue Rachel Briand-Malenfant signe L’amour et l’amitié chez les enfants. C’est un aspect des valeurs enfantines qu’on a un peu négligé. Rendons justice à cette auteure qui nous fait voir l’évolution des sentiments chez les enfants. A quel point l’affect revêt une importance dans les relations interpersonnelles.

Puis Sophie Leroux écrit Aider l’enfant anxieux qui est un guide pratique pour les parents qui doivent gérer leur progéniture qui présente des symptômes de cet ordre. Surtout que dans notre société de l’ère numérique, aux familles éclatées, voici un terreau fertile pour voir « prospérer » crainte et anxiété qui sont en mode exponentielle. Très largement vous avez des questionnaires qui vous aident à situer où en est votre enfant en la matière. La maison d’édition a eu l’heureuse idée de concevoir une reliure en spirale qui facilite la consultation.


 


 


Comment on devient un Stephen Harper

Frédéric Boily est professeur titulaire campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta et bien connu des lecteurs par ses fines analyses des diverses idéologies politiques au pays. Il avait maintenant le recul nécessaire pour analyser avec plus d’objectivité le règne de Stephen Harper à la tête du pays. Il creuse les fondements de la pensée du chef conservateur honni au Québec et qui a agi avec les médias comme le ferait nettement un dictateur. C’est un petit essai très éclairant. Et qui nous fait que plus apprécier sa disparition de la scène politique.

Stephen Harper. La fracture idéologique d’une vision du Canada. Les Presses de l’Université Laval 148p.     www.pulaval.com


 


 


Ascension et chute d’un petit artisan hollywoodien

A mois d’être un cinéphile mordu, le nom de David Goodis ne vous dira certainement pas grand-chose. A moins que le titre de ce film sorti en 1960 « Tirez sur le pianiste » vous allume. En effet signé François Truffaut, il est basé sur une nouvelle de Goodis. Qui était un scénariste sur la fiche de paie des studios d’Hollywood. Il a été au zénith de sa gloire en 1947 avec un film mettant en vedette le célébrissime duo formé par Humphrey Bogart et Lauren Bacall. Ce natif de Philadelphie et juif était du genre bizarre. Bel homme, il prenait des allures de clochard. Sexuellement il était attiré par de grosses femmes, ou des femmes mariées sur lesquels il fantasmait à distance. Au final, en brouille avec l’establishment de la cité du cinéma, il décida d’aller chez vivre chez sa mère et d’écrire des petites nouvelles lubriques dans des magazines à cinq sous. Il est mort jeune à 49 ans en 1967. Il serait demeuré dans l’oubli, si ce n’est que l’édition française réhabilitera sa mémoire en publiant ses polars qui connaîtront un succès hélas posthume. C’est une vie vraiment cinématographique, avec une ascension et une chute. Philippe Garnier reprend ici un travail effectué en 1982 qui n’était pas à proprement parler une biographie, plutôt un essai.

Retour vers David Goodis. Philippe Garnier. Éditions La Table ronde 365p.    www.editionslatableronde.fr


 


 


Bridget Jones enceinte!

Qui l’eu cru, Bridget Jones icône de la célibataire battante, qui devient maman! Un charmant poupon prénommé Billy à qui le livre est dédié afin qu’il connaisse la vérité entourant sa naissance. Et on se rend compte, elle la première, que les émotions qui vont l’envahir sont celles de tout le monde en pareille circonstance. Et elle ne se prive pas de nous le faire savoir dans son journal. Et il y a une question cornélienne qui s’impose tout de suite, qui est le géniteur ? Il faut dire que la bagatelle elle connaît. Il y a donc un amant de passage qui a laissé sa semence. On ne lève pas le voile ici question de ne pas gâcher votre plaisir de la découverte. Helen Fielding avec Bridget Jones Baby renforce son statut de reine incontesté de la chick-lit dont elle est pionnière. Les aficionados de l’écrivaine seront conquis encore une fois.

Bridget Jones « Baby ». Helen Fielding. Albin Michel 258p.   


 


 


Une femme en quête d’honorabilité

Curieux ce que le tandem formé par Mary Higgins Clark et Alafair Burke aiment puiser dans les contes de fées pour choisir leur titre. Rappelez-vous de « L’Affaire Cendrillon ». Cette fois nous allons parcourir Le Piège de la Belle au bois dormant. Il était une fois une femme, Casey qui retrouve la liberté après avoir séjournée quinze ans en tôle sur une accusation de meurtre de son fiancé, un riche héritier américain. Depuis elle tente coûte que coûte de clamer à nouveau son innocence. Son histoire intéressera une productrice de téléréalité qui se spécialise dans la réouverture de dossiers criminels. Tout serait pour le mieux dans le meilleur des mondes si ce n’est qu’un juriste en renom qui va remplacer l’animateur en titre, sera animé de mauvaises intentions la concernant. Vous avez là des ingrédients qui cartonnent.

Le Piège de la Belle au bois dormant. Mary Higgins Clark et Alafair Burke. Albin Michel 440p.   


 


 


Une agente de renseignement dans la mire de tueurs

L’auteure du célèbre roman « Twilight » Stephenie Meyer connue du jour au lendemain, fait bien honneur à sa notoriété en signant cette fois un thriller La chimiste qui contient tout ce qu’il faut, une agente d’un service de renseignement américain qui n’est même pas identifié, tellement on opère dans le secret. Cette agente qui est une crac dans son domaine, en sait un peu trop au goût de ses supérieurs, qui au lieu de la féliciter comme il se doit, décident de la trucider! Et c’est avec une épée de Damoclès sur sa tête et au moins un soutien, qu’elle devra affronter l’adversité. Comme il est question d’éléments de chimie moléculaire, l’écrivaine a concocté son petit bijou en consultant des experts du domaine, afin de renforcer la crédibilité de son récit.

La chimiste. Stephenie Meyer. JC Lattès 557p.   www.jclattes.fr


 


 


Savoir dessiner et peindre

Vous êtes champion du cocooning et vous sentez poindre en vous un talent à la Van Gogh qui ne demande qu’à s’épanouir ? Alors voici un ouvrage didactique qui combien les notions rudimentaires pour quiconque veut se mettre au dessin et ensuite à la peinture. Il s’agit du Guie complet du dessin et de la peintrue. Qui est en réalité une réédition revue et augmentée, tellement cet ouvrage s’est imposé comme une référence pour les artistes visuels en herbe. C’est si bien fait avec chaque étape tellement bien expliquée, que même un néophyte pourra en surprendre plusieurs s’ils suit bien ces leçons. Dans le genre c’est difficile à battre.

Guide complet du dessin et de la peinture. Collectif. Parramon 288p. 


 


 


BD, des femmes craquantes

On ne peut pas ne pas les aimer les héroïnes de la bédéiste Pénélope Bagieu qui dans son album Culottées 1 nous présente des femmes de tout horizons qui ont en commun de vouloir prendre leur place ici bas. Une démarche très intéressante de la part de la créatrice de faire passer bien des messages. C’est le triomphe de la volonté quoi qu’il advienne. Et ont rit énormément. Et c’est ce qui nous fait adhérer aux revendications des personnages. Ce livre devrait être mis dans la main de toutes les adolescentes en quête d’identité, les adultes aussi.

Culottées 1. Péléope Bagieu. Gallimard 141p.    


 


 


Identification des animaux dans leur habitat naturel

Sarah Dennis a trouvé une façon bien à elle de faire connaître le règne animal aux jeunes têtes. A la découverte des animaux du monde nous fait voir de beaux mammifères qui sont identifiés dans un premier temps. Ensuite, à la page suivante, ils sont dissimulés dans leur état naturel, souvent bien camouflés. Et c’est au petit lecteur de les repérer. Ainsi on peut vérifier si les leçons sont bien apprises.

À la découverte des animaux du monde. Sarah Dennis. Lito  


 


 


Deux petits trésors chez Triptyque

Le livre à sa raison d’être ne serait-ce que parce qu’à l’ère numérique, dans une société formatée, il fait bon de lire des pages à contre-courant de la pensée unique. Prenez ces deux titres qui sortent chez Triptyque. A commencer par Romaine Cauque qui a roulé sa bosse dans pas mal d’affaires, notamment comme le souligne le communiqué de presse accompagnant la sortie de Meilleure chance la prochaine fois, dans la vente de lingerie cochonne. Ce roman qui entre dans la catégorie tendance chick-lit, nous fait voir une quadragénaire qui cherche désespérément un peu beaucoup un homme. Elle est du genre à vivre dans le regard de l’autre sexe. Elle doit lutter contre le sablier du temps qui est en marche inexorablement. Et puis ce qui n’aide pas la cause der Lucie, c’est que c’est une grande gueule, qui ne dispose d’aucun filtre. Il n’y a pas grande société qui est capable de composer avec une telle nature. La romancière nous offre un peu le microcosme de beaucoup de ces femmes qui ont dépassé le cap de le trentaine et qui se trouvent encore seules, peut-être parce qu’elles placent la barre trop haute. Beaucoup des lectrices se reconnaîtront dans certains aspects de la personnalité de la protagoniste.

Dans un autre registre, la question des migrants autorise un foisonnement d’ouvrages sur le thème des exilés. Le déracinement fait recette. Un dernier exemple nous est donné avec Le cimetière des abeilles de la ressortissante roumaine Aline Dumitrescu. Qui campe son roman dans un village roumain où on assiste au quotidien des habitants toujours sous les radars de la redoutable police d’État, la Securitate. Des années plus tard, elle va émigrer à Montréal avec son fils. Toute une adaptation à faire. De profonds sentiments habitent chaque page de cette première entrée dans le monde des lettres. L’écrivaine novice n’a pas eu besoin de chercher longtemps pour puiser les états d’âme de son « héroïne ». Elle n’a eu qu’à se rappeler ce qu’elle a vécu elle-même. On ne peut décrire mieux que ce qu’on connaît. Cette auteure promet, un nom à surveiller.  


 


 


Relire Cendrillon

Tous les pédopsychiatres vous le diront, il faut remettre les enfants au contact des contes car il n’y a pas son pareil dans ces lectures, pour que les touts petits soient confrontés aux enjeux des forces du bien et du mal, et de les préparer ainsi à ce qui va les attendre dans leur quotidien. Une belle occasion nous est offerte de renouer avec le genre puisque Laura Csajagi revisite le conte célèbre de Charles Perrault « Cendrillon ». Cette pauvresse qui est sous la botte de sa belle-mère qui la déteste. Le triste destin d’une infortunée à qui l’avenir sourira tout de même. On saluera ici les jolies illustrations.


 






 


Le coin santé physique et psychique (1)

En format de poche aux éditions Pochette, deux livres d’initiation sortent. Le premier Chamanisme pour débutants de James Endredy nous fait explorer ces dispositions qui font que des êtres, les chamanes sont depuis 40 mille ans au moins, les intermédiaires entre nous, pauvres mortels et l’Au-delà. L’auteur pave la voie des grands guérisseurs de la terre et du ciel. Même petit format pour La chiromancie pour débutants  de Richard Webster. C’est rappeler que cette discipline est la plus ancienne forme connue de divination. C’est un monde nouveau qui s’ouvre aux lecteurs.

Chez Novalis un livre à propos en ce temps-ci du calendrier, le Joyeux Noël du pape François. C’est l’intégralité des homélies que le Souverain Pontife a prononcé de Noël 2013 à l’Épiphanie 2016. Vous avez là une alternance de communications diverses qui transitent entre sombres réalités et lumière de l’espérance. Le pape s’abreuve à plusieurs sources de textes dont les Saintes Écritures.

Chez Ada comme Rêve lucide avec comme coauteurs Robert Waggoner et Caroline McCready qui rassemble des conseils et des techniques pour cultiver l’intuition, augmenter la créativité et assurer la croissance personnelle. Le duo nous enseigne des manières d’appréhender le rêve et de le façonner. C’est assez stupéfiant de savoir que nous ne développons pas suffisamment nos capacités cognitives.

La question est posé par José Le Roy professeur de philosophie à la ville et éveilleur de conscience, quel est notre vrai visage ? A une question plusieurs réponses qu’il détaille dans son petit traité Voir son visage original ce que les bouddhistes nomment le koan, qui est une phrase ou un court dialogue, qui dans le bouddhisme zen éveille le disciple à sa nature de Bouddha. Et c’est toute une étude à faire car on répertorie 1700 koans. C’est chez Almora.

Chez Fleurus J’apprends à lire avec le Petit Prince. Si nous avons installé ce titre dans cette section, c’est que nous considérons que la lecture est le préambule à la connaissance qui est le vecteur le plus important pour ne plus avoir peur ici bas. La méthode est simple, on fait intervenir le célèbre personnage dans des phrases que le jeune lecteur doit reprendre. Avec une gradation dans l’apprentissage. Ludique et tellement salutaire.


 




 


Le coin santé physique et psychique (2)

Deux titres chez Accarias l’originel. De Ramana Maharshi « La voie directe ». Son credo est le suivant à savoir que tous les êtres aspirent toujours au bonheur. Mais il n’y a pas de bonheur sans qu’il n’y ait en partant une connaissance de nous-mêmes. Les enseignements que l’on trouve dans ces pages ont été transcrits par un de ces disciples. C’était en 1945 et elles ne seront publiées que vingt ans plus tard. On nous dit entre autres, pour signifier que le royaume des cieux est en nous, qu’il n’y a rien à obtenir que nous n’ayons déjà. S’agit de forer son propre puits de pétrole.

Alain Delourme qui porte la double casquette de psychologue et de psychanalyste freudien, aborde La solitude initiatique. Qu’on le veuille ou non, la solitude nous rattrape toujours quelque part. Ce peut-être un fardeau pour plusieurs. A-t-on pu imaginer que c’est aussi une source de fécondité ? Pour accéder à cette félicité, il faut procéder à la mort de quelques petits acquis comportementaux. Le praticien exhorte le lecteur parle cette fois de « verticalisation » de l’être. Jolie proposition.

Aux éditions Ker Voyage en mer intérieure de Virginie Tyou. Cette femme qui a fait l’essentiel de sa carrière dans le droit européen des télécommunications, portait sa croix s’est déroulée dans des affres qu’elle n’est pas prête d’oublier. Sa rencontre avec un chirurgien qui l’initiera à l’autohypnose, va la mener dans un autre univers où elle procédera à une sorte de « rebirth » qui lui permettra de découvrir son réel lieu de naissance et une foule de découvertes de soi. Maintenant elle se fait l’apôtre d’une technique d’intériorité qui a fait ses preuves.

Enfin, Martine Azoulay aux éditions Marie claire trace le chemin de l’équilibre intérieur avec Fleurs de Bach qui sont des extraits de plantes mis au point par un médecin britannique, Edward Bach. Avec pour objectif de pacifier la sphère émotionnelle. Par conséquent, la disciple fait un inventaire de certains maux et comment les fameux extraits agissent de façon curative.



ARTICLES ANTÉRIEURES


2016 : janvier : février : mars : avril : mai : juin : juillet : août : septembre : octobre : novembre
2015 : janvier février : mars : avril
: mai : juin, juillet & août : septembre : octobre : novembre : décembre
2014 :
janvier : février : mars : avril : mai : juin : juillet & août : septembre : octobre : novembre